Flash info

Augustin Fumadelles
©Alban Gilbert
Augustin Fumadelles
©Alban Gilbert
3347

Augustin Fumadelles

JEAN-PAUL LAURENS (Fourquevaux, Haute-Garonne, 1838-Paris, 1921)

Peintre académique très célèbre pour ses compositions historiques, Jean-Paul Laurens réalise ici le portrait d’Augustin Fumadelles (1844-1924), sculpteur agenais méconnu actif au début du XXe siècle, spécialisé dans la sculpture commémorative.

Détails

Fiche technique de l'oeuvre
Artiste JEAN-PAUL LAURENS (Fourquevaux, Haute-Garonne, 1838-Paris, 1921)
Titre Augustin Fumadelles
Date 1863
Domaine Peinture
Technique Huile sur toile
Dimensions H. 0.46 m - L. 0.38 m -
Numéro d'inventaire 70.6.1
Sujet / Thème Portrait, homme

Un portrait à la fois intime et fuyant

D’un âge relativement jeune, le modèle semble pris sur le vif, se retournant comme si son attention avait été distraite. Il porte une veste sombre, qui s’ouvre sur un col de chemise d’un blanc lumineux, orné d’une cravate noire. Les ombres se posent avec finesse pour mieux mettre en lumière, par effet de contraste, le visage à demi éclairé. Encadré par une masse de cheveux bouclés, d’une intense couleur cuivrée, et d’une barbe finement détaillée, il semble fatigué. Mis en valeur par la lumière, le fond minimaliste et le buste rapidement brossé, l’artiste joue sur les oppositions sans rompre avec l’harmonie qui s’en dégage. Ainsi, le nez, les joues et les lèvres sont lisses, apportant de la douceur au visage, quand la mâchoire, plus marquée, est forte. Invariablement, nos yeux sont attirés par le regard du sculpteur, où encore une fois, la dualité domine : il est hors-cadre, presque rêveur, mais semble en même temps fixer un point. Ensuite, le cadre resserré confère une impression d’intimité alors que la posture pivotante de l’artiste, au regard hors-champ, sonne comme une mise à distance. Ou peut-être est-ce seulement le peu d’informations que l’histoire possède sur cet artiste qui donne cette sensation ? Augustin Fumadelles, sculpteur agenais né en 1844, est connu pour l’exécution de la statue de la République, bronze exposé place du Pin à Agen à partir de 1884 et fondu par les Allemands en 1943. Il est également l’auteur en 1865 d’un plâtre figurant un Gaulois captif (inv. 49 S) et d’un portrait du président de la République lot-et-garonnais, Armand Fallières (inv. 50 S). Ce portrait, réalisé par Jean-Paul Laurens, est arrivé au musée grâce au legs de Rose Fumadelles, fille d’Augustin, qui était alors conservatrice du musée d’Agen.

Jean-Paul Laurens, un artiste divers et influent

Jean-Paul Laurens témoigne, dès le plus jeune âge, de dispositions artistiques exceptionnelles. Après avoir étudié aux Beaux-Arts de Toulouse, il devient l’élève de Léon Cogniet (1794-1880) et d’Alexandre Bida (1813-1895). Directeur de l’Académie des Beaux-Arts de Toulouse et professeur à l’Académie Julian, il est souvent considéré comme l’un des derniers représentants du « grand genre » à la fin du XIXe siècle. En effet, la peinture d’histoire est en pleine crise à cette période et voit sa prééminence contestée. Archétype de l’artiste officiel, par son œuvre prolifique et diverse et son rôle joué au sein des institutions artistiques, il a une grande notoriété sous la IIIe République et réalise notamment la Mort de sainte Geneviève (1882) au Panthéon ainsi que certains décors du salon Lobau de l’hôtel de ville de Paris (1891-1896) et de la salle des Illustres du Capitole de Toulouse (1892). A la fin de sa carrière, Laurens s’initie à la sculpture pour conserver dans le bronze l’effigie de sa défunte épouse (église Saint-Germier à Fourquevaux, Haute-Garonne, réplique au musée d’Orsay, Paris, inv. RF 2232, et modèle en plâtre au musée des Augustins, Toulouse, inv. Ro 1055).

Provenance

Collection Rose Fumadelles, fille du modèle, 1970 ; legs de Rose Fumadelles au musée des Beaux-Arts, Agen, 1970

Expositions

Peindre au XIXe siècle en Lot-et-Garonne, Agen, Espace-Église des Jacobins, 26 juin-31 octobre 2004

[Oeuvre monogrammée et datée en bas à gauche]

Mathilde Descamps Duval

Localisation

1er étage

Dernière mise à jour : 04 déc. 2020

Mes notes

Ajouter