Flash info

La maison du Sénéchal

Découvrez une demeure aux mille secrets, à l’attribution incertaine, témoin du passé trouble et violent du temps où l’Agenais florissant était un territoire convoité par les royaumes de France et d’Angleterre.

Une noble demeure s’élève à mi-parcours d’une des rues du cœur historique d’Agen, la rue du Puits-du-Saumon. Ce nom viendrait d’un puits, creusé au XVIe siècle à l’intersection de la rue Floirac, portant le nom des seigneurs du Saumont en Brulhois.

Le mystère réside d’abord dans le nom même de la demeure, dite du Sénéchal. Nul document n’atteste à ce jour la présence à Agen d’une maison attribuée au sénéchal, représentant du roi. Les différents détenteurs de cette fonction ont habité différentes maisons particulières.

La fonction de sénéchal, agent du pouvoir central au rôle administratif et judiciaire, est créée en Aquitaine par les Plantagenêt, imités ensuite par les capétiens. Philippe le Bel (1294-1303) institue la sénéchaussée de l’Agenais, relevant du sénéchal de Toulouse et d’Albi.

La maison peut avoir eu d’autres destinations : elle aurait pu être une sorte de chambre de commerce où le sénéchal travaillait au règlement de certaines affaires. L’hypothèse d’une synagogue en ce lieu a aussi été avancée. Néanmoins, il est plus vraisemblable que la maison ait appartenu à de riches bourgeois, beaucoup de grandes familles se concentrant près de la rue des Cornières, à proximité de leur commerce.

L’étude architecturale en cours va permettre de préciser la datation de l’édifice. Le décor de la façade, circonscrit à la partie haute, consiste en une série de baies géminées trilobées, appuyées sur de fines colonnes et surmontées d'un remplage à oculus de formes différentes.

Classée au titre des monuments historiques en 1913, elle entre dans le giron de la ville en 1914. En 1972, le bâtiment oublié est réhabilité par la municipalité qui procède à une restauration de la façade, le volume intérieur d’origine n’étant pas connu. La maison du Sénéchal est alors affectée au musée pour pouvoir exposer des œuvres monumentales qui ne trouvent plus leur place dans le nouveau circuit de visite.

Le centre de la salle du rez-de-chaussée est occupé par la cloche du beffroi de l’ancien hôtel de ville (situé à l’emplacement du théâtre actuel), avec son battant posé au sol. Datée de 1656, elle se caractérise par ses dimensions impressionnantes (1,45 mètres de haut et 1,28 mètres de diamètre). Une frise de rinceaux orne le sommet au-dessus de l’invocation JESUS MARIA tandis qu’une longue inscription donne le nom du souverain régnant, alors Louis XIV, et la liste des  consuls d’Agen avec leur titre et leur fonction.

Dernière mise à jour : 06 May 2021

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

Localisation

Maison du Sénéchal

17 rue du Puits du Saumon 47000 Agen