Estampes, Iris Miranda et Pierre Cambon

Redécouvrez Estampes, une exposition qui s’est tenue du 13 mars au 4 mai 2015 au musée des Beaux-Arts d’Agen (Salle Idrac).

Estampes, Iris Miranda et Pierre Cambon

Au printemps 2015, le musée des Beaux-Arts d’Agen mettait à l’honneur l’œuvre gravé d’Iris Miranda et de Pierre Cambon, deux jeunes artistes vivant et travaillant à Agen et dans le Lot-et-Garonne.

Le travail foisonnant d’Iris Miranda se nourrit de l’observation minutieuse du réel et de réminiscences des émerveillements de l’enfance, où la légèreté rencontre sa part d’ombre. L'homme, l'animal, la nature sont les thèmes imbriqués et récurrents qu'elle travaille. Mais il n'est pas seulement question de description minutieuse du monde tel qu'il est. On trouve dans son travail des associations inhabituelles, parfois troublantes, il y a toujours un pas de côté, une ouverture aux possibles de l'imaginaire et à d'énigmatiques relations entre les êtres vivants.

Pierre Cambon travaille le corps comme un témoignage silencieux du vivant. Ses images refusent la simple narration anecdotique pour mettre en questionnement notre humanité dans son existence à la fois lumineuse et misérable. Ses questionnements empruntent des chemins de traverse où photographie, dessin, gravure multiplient les combinaisons pour se retrouver sur un même territoire : celui de l’équilibre.

Deux univers, deux graveurs mis en dialogue, deux regards qui se croisent, une sorte de cabinet de curiosités secret de près de soixante œuvres qui se sont révélées au public dans les salles du musée d'Agen.

Dernière mise à jour : 06 mai 2021

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?