Flash info

Goya, génie d’avant-garde – le maître et son école

Retour sur Goya, génie d’avant-garde – le maître et son école, une exposition qui s’est tenue du 8 novembre 2019 au 10 février 2020 à l’Espace-Église des Jacobins.

Goya, génie d’avant-garde – le maître et son école

La Ville d’Agen et le musée des Beaux-Arts ont présenté en 2019 une exposition aussi insolite que novatrice sur l’œuvre de Goya. L’équipe du musée a été accompagnée dans ce projet par Juliet Wilson-Bareau, spécialiste reconnue de l’œuvre de Goya. A travers les peintures, les dessins, les gravures, et les constantes dans les œuvres de Goya, la Ville et le musée d’Agen ont pour la première fois révélé au public le rôle joué par son entourage et par les artistes qui travaillaient dans son atelier.

Depuis le legs du comte Damaze de Chaudordy, en 1899, le musée est lié au maître espagnol. Né à Agen en 1826, il lègue à sa ville natale ses collections d’art, amassées au cours d’une vie diplomatique au service de la France. Ambassadeur à la cour de Madrid entre 1874 et 1881, il avait acquis un groupe d’œuvres, notamment cinq – sur les six tableaux de Goya conservés à Agen – dans la collection particulière de Federico de Madrazo, ancien premier peintre de la reine et directeur du musée du Prado. Déjà catalogués par Charles Yriarte en 1867, ils provenaient directement de Don Xavier (1784-1854), et de Don Mariano (1806-1874), marquis de l’Espinar, fils et petit-fils de Goya. Organiser une exposition de cette envergure à Agen était donc une évidence.

Cette exposition s’est inscrite dans les recherches organisées par le musée du Louvre et le Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France (C2RMF), dont elle a bénéficié du conseil technique et scientifique. Avant d’être exposés à l’Église des Jacobins, deux tableaux goyesques du musée d’Agen ont d’ailleurs fait l’objet d’une étude et de travaux de restauration au C2RMF.

Ce projet, réunissant dans l’écrin que constituent les Jacobins près de 90 œuvres du monde entier (Berlin, Budapest, Londres, Madrid, New-York…) a permis de proposer une nouvelle approche du travail de Goya pour mieux souligner la singularité de son art et sa manière de travailler, du dessin à la peinture. Il pourrait, à long terme, mieux définir la démarche artistique de Goya et l’implication de ses collaborateurs dans son atelier. L’intention était de fournir tant au public qu’aux spécialistes en peinture espagnole une occasion unique de concentrer un regard intelligent et objectif sur les œuvres exposées, analyses techniques et documentation à l’appui.

Catalogue de l’exposition bientôt disponible à l’accueil du musée.

Dernière mise à jour : 29 décembre 2020

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?