Agen médiéval

Rédécouvrez Agen médiéval, de la cité des martyrs à la république communale, une exposition qui s’est tenue du 7 juillet au 18 novembre 2018 à l’Espace-Église des Jacobins.

Agen médiéval

En 2018, le musée d’Agen a organisé pour la première fois une exposition d’envergure visant à raconter le riche passé médiéval de la cité et de l’Agenais.

« La période médiévale a marqué de son empreinte Agen et l’Agenais, territoire mouvant entre l’Aquitaine anglaise et le comté de Toulouse annexé ensuite au royaume de France. Pôle religieux important, Agen fait partie de ces rares cités à pouvoir se targuer d’avoir ses saints martyrs, Caprais et Foy, devenus l’objet d’un culte déterminant pour l’expansion de la ville et de ses environs. Ville prospère de presque dix mille habitants, carrefour commercial en perpétuelle effervescence grâce aux marchandises qui transitent par son port, via la Garonne ou les routes, elle voit le développement d’une oligarchie qui ne cesse de vouloir s’affranchir des autorités ecclésiastiques. Le gouvernement municipal, profitant des conflits, obtient un certain nombre de privilèges, réunis dans le Livre des coutumes, qui aboutit à une dynamique communale inédite pour notre territoire, inspirant bien des coutumes des villes avoisinantes. Si ce système politique demeure éloigné de la république telle qu’on l’entend aujourd’hui, en réservant les places de consuls aux grandes familles nobles et bourgeoises, il n’en reste pas moins qu’il relève d’une indépendance au suzerain et au pouvoir religieux avec un certain nombre de prérogatives et de règles favorisant les intérêts de tous les Agenais.

Cette exposition, la première consacrée à la période médiévale, et le catalogue qui l’accompagne, montre la complexité de la période, les luttes d’influence sur l’Agenais, territoire stratégique entre deux royaumes. Elle fut l’occasion de découvrir des trésors conservés dans les différents lieux culturels de la ville, le musée, la médiathèque, le Pôle Mémoire, les archives départementales. » (Préface d’Agen médiéval, de la cité des martyrs à la république communale, Editions In extenso, 2018)

Plus de cent cinquante œuvres d’art et objets du quotidien, beaucoup montrés pour la première fois ou redécouverts, ont ainsi permis de raconter une autre histoire de l’Agenais dans le cadre exceptionnel de l’Église des Jacobins.

Catalogue de l’exposition disponible à l’accueil du musée : 15 €

Dernière mise à jour : 06 mai 2021

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?